Etienne Ethaire

  • Écrit

Biographie

Né à Liège en 1968 lors d’un mois réputé révolutionnaire, Etienne Ethaire partage son enfance entre l’amour des livres et l’amour du Standard. Lors de ses jeunes années, il fait des films dans sa tête, puis à la vingtaine pas encore aguerrie, il décide d’en faire pour de bon. Il réalise ainsi quelques courts-métrages en parallèle à un cursus qui lui donne le titre - trop ronflant à son goût - d’historien du cinéma. Après quelques années passées à exercer le métier de critique de cinéma, il a la chance de voir son premier roman repéré par l’Académie Nationale de Langue et Littérature française. Cette bourse d’aide à l’édition lance une carrière qu’il décline entre fictions ( La Langoureuse, Alissia Lone) et documentaires (Casting, Diva Siouxsie, La Tribu des Rouches). Cette trilogie documentaire constitue comme une parenthèse autobiographique entre des romans écrits au… Je féminin. Ce défi fictionnel lui permet de rechercher des architectures narratives singulières et de conter des histoires tourmentées qui descendent dans les tréfonds de la psychologie féminine. L’auteur revient de fait à la fiction avec Funérarium, un roman (2009) qui raconte, non sans quelques traits d’un humour salvateur, les trois jours qui s’écoulent douloureusement entre le décès d’un père et son enterrement. Entre plusieurs voyages, Étienne Éthaire parvient cette année 2010 à sortir deux livres plus alimentaires : Jovanovic, la vie en rouche aux Editions S Comme Sport et Patti Smith, la vie de Rimbaud, aux Éditions Camion Blanc.

 

2010

  • Écrit – Littérature générale
  • Écrit – Littérature générale

2009

  • Écrit – Littérature générale

2008

  • Écrit – Presse / sciences humaines / pratique / apprentissage

2007

  • Écrit – Littérature générale

2006

  • Écrit – Littérature générale

2004

  • Écrit – Littérature générale

2003

  • Écrit – Littérature générale