Gardons la tête froide!

Poèmes du poète bosnien Admiral Mahic, traduits du serbo-croate

Fiche

Année
2008
Édition
MEO-Editions

Extrait

THE END 1. (Ô ÉTOILE DU SOIR) Le désespoir me fait tourner sur des bâtons, comme un jongleur tournant ses assiettes, et aujourd’hui que je manque d’amour alors que tous en tremblent, que faire de mes mains, de mes noires divinités. 2. (PRINTEMPS A LA GARE FERROVIAIRE) Après l’averse par les fils d’araignée coulent des aquarelles… ET LES FRONDAISONS ÉCUMANTES COLORENT TOUT DE ROUGE ! Mais des locomotives sans cesse font irruption à travers le printemps moussant comme champagne. 3. (NATURE MORTE OU PAYSAGE DE CUISINE) Sur la table deux pots de gelée de mûres Une poire a enivré de miel une petite abeille Sur la fenêtre l’eau-de-vie qui réjouit l’âme de la Bosnie. La tendresse est ici pour des siècles, bien plus que l’ardeur. La poêle est tellement brillante qu’en elle on peut voir se coucher le soleil