Thomas Gunzig

  • Écrit / Son / Spectacle vivant / Audiovisuel

10.000 litres d'horreur pure, modeste contribution à une sous-culture

Cinq étudiants vont passer un week-end dans un chalet perdu en forêt au bord d'un lac pour se détendre après leurs examens. A la nuit tombée, un des deux couples est dérangé dans ses ébats par un bruit étrange venu de l'extérieur. Ils aperçoivent une ombre en lisière du bois et décident de sortir pour débusquer le voyeur. Hommage à la sous-culture des slashers dans ce roman où tout est référence.   Illustrations de Stéphane Blanquet.

Fiche

Visuel
Année
2007
Édition
Diable Vauvert