Thomas Gunzig

  • Écrit / Son / Spectacle vivant / Audiovisuel

Take five

Celui qui croyait aller mieux mit la main dans sa poche pour toucher les deux gélules de somnifère qu'il avait eu un mal fou à se procurer et qu'il avait emportées avec lui dans un but très précis qui trahissait le fait qu'il n'allait en réalité pas mieux du tout. Cet extrait est issu de cet ouvrage composé de cinq nouvelles, qui a reçu le Prix Franz de Wever de l'Académie de Langue et Littérature françaises de Belgique en 2005.

Fiche

Visuel
Année
2005