Guy Bordin

  • Audiovisuel / Écrit / Multimedia / Son

Vies de Charlotte Dufrène

Charlotte Dufrène, de son vrai nom Marie Charlotte Fredez (1880-1968), est un vertige. Demi-mondaine parisienne à la Belle Époque, elle gravite dans une haute société proustienne avant de devenir presque par hasard – auprès de Raymond Roussel auquel elle sert de « paravent » – le témoin médusé d’une vie et d’une œuvre littéraire uniques. Femme aux abois, elle l’accompagne jusqu’à sa fin tragique, à Palerme en 1933. Du compositeur Reynaldo Hahn à l’écrivain Michel Leiris, du maître d’équipage Bertrand de Valon au poète John Ashbery, Charlotte fait le grand écart entre la société élégante 1900 et une modernité littéraire radi- cale. Longtemps reléguée à Bruxelles, où elle connaîtra une tardive embellie, sa trajectoire intrigue la féministe Lily Wigny et la chanteuse Paule Daloze. Qui est-elle en effet ? Par-delà les années, son opacité et sa capacité de résis- tance continuent d’interroger. Ce livre rassemble ce qu’il est possible aujourd’hui de savoir sur Charlotte Dufrène. Il se compose d’un essai biographique en forme de lettre et d’un dossier documentaire.

Fiche

Visuel
Année
2016
Édition
les impressions nouvelles