Muses de Bela - Emmanuelle Pol

Publié le  02.03.2015

Au départ, il y a l’envie de provoquer la rencontre. De voir comment les pratiques se répondent, ricochent, ou pas, font des grands écarts. En 2015, pendant la Foire du Livre, nous invitions des auteurs dans un salon aménagé sur notre stand. On leur a dit: soyez la muse l’un(e) de l’autre. On leur a dit aussi: on aimerait que vous parliez de votre métier d’auteur. On a ajouté: si vous nous envoyez un portrait après, ça nous intéresse – mais si vous préférez partir sur la fiction, l’illustration, la poésie,… allez-y. On leur a dit enfin: vous avez 48h pour nous envoyer votre création après la rencontre.

Dimanche 1er mars à 14h, c’était au tour d’Emmanuelle Pol et de Ludovic Flamant de se retrouver dans le salon des Muses. Emmanuelle Pol a réalisé une illustration inspirée par Ludovic :

À découvrir aussi

Ce qui reste des arbres

  • Fiction
"Chacun peut voir à partir d'un seul qui a vu." Leopardi  
  • Son
grue qui soulève le "1" de 2021

Ornithomancie : fiction sonore d'anticipation de Sebastian Dicenaire

  • Fiction
Que prédire pour 2021 ? D'après le podcasteur Sebastian Dicenaire, les techniques divinatoires de prédiction utilisées en Grèce ancienne pourraient nous offrir certains éléments de réponse.
  • Son
femme et homme qui ne sourient pas

Gallus Gallus : capsule sonore d'Emilie Praneuf et d'Ychaï Gassenbauer

  • Fiction
Pour la série érotique du Belazine estival, Emilie Praneuf et Ychaï Gassenbauer proposent une création sonore composée exclusivement de paroles d’hommes réfléchissant à la place qu'occupe la sexualité dans la construction de leur être.

Le lancement d'un livre... Stratégie ou roulette russe ?

  • Fiction
Rassurons-nous d'emblée : un auteur n'est pas l'unique responsable du succès ou du plantage de son œuvre. Il doit compter avec une multitude d'éléments extérieurs sur lesquels il n'a aucune prise. Et ...