Words, web and Bob

Publié le  08.04.2011

« Words... words... words... » disait Shakespeare.
« Qui était aussi un terroriste » dixit Ferré aux cheveux longs
Dans la chanson du même nom
A savoir « Words... words... words...» dans laquelle même
Il se demandait en entrée « Et qu'ont-ils à rentrer chaque année les Artistes ? »
Avant d'égrener un chapelet de mots
Mots après mots
Qui une fois groupés et associés
Ainsi librement forment un discours sans queue ni tête
En première apparence à tout le moins
Mère poésie oblige
« Embryon vaginé derviche dans le manque »
« Videla/ En français, BUDELLE: tripes / En italien BUDELLA, tripes/ En argentin ?  »
« Mao c'était le nom de ce Viking flamand »
Voilà voilà pour en rendre compte
Lui Ferré qui voulait rendre compte de la caca-cacophonie ambiante
Celle d'alors
1970 années septante
De la chanson engagée des prises de conscience ou que sais-je encore

 

« Words... words... words... » qu'on abrégerait à « w.w.w. » ?
Pourquoi pas ?
Le www - l'autre sa mise à jour - offre bien au jour d'aujourd'hui 610.000 occu-occurrences au vé-vé-vers d'Hamlet
Et même plus de soixante-dix - oui septante - millions si l'on omet les guillemets
Via Google évi-vi-videmment

 

D'ailleurs Bob Wordword - pardon Woodward - ne dit pas le contraire
Rappelez-vous le Wa-Watergate c'était lui
Robert Redford au cinéma
Aux côtés de Dustin Hoffman son complice
Carl Bernstein dans le civil
Lui Bob qui dénonce la « bulle informative » du web
« Beaucoup de vent et peu d'information de valeur »
Même Wiki-wikileaks serait du bidon
Aucune information détenue par Assange ne serait « de nature à intéresser ou inquiéter la Maison Blanche »
Bob qui craint la fin du grand journalisme d'investigation
Celui qui prend du temps exige « travail et enquête en profondeur » afin de « défricher des problèmes de plus en plus complexes »
Words and words
www vs w.w.w.
Y aurait-il quelque chose de poupou de pourri au royaume de la presse ?
Il semblerait
Il semblerait
« Le système est obsédé par la vitesse »
« Le modèle économique ne marche pas »
« Il y a moins de journalistes »
« Quelque chose d'essentiel va nous manquer »
« Le monde est plus dangereux et plus fragile que jamais »
« C'est angoissant »
« Les conséquences, je vous assure, seront tragiques »
Et pour le coup le Clo-clo le Claudius coupable est tout désigné…
« Le PDG de Google » dit-il (Monsieur le commissaire) dont « la pierre tombale devrait »
Toujours selon Bob
« Porter l'inscription : ''J'ai tué les journaux'' »

 

Le reste est silence

 

A retrouver dans son intégralité le dernier Monde Magazine, supplément du Monde
Celui du 2 avril 2011 pages 24 à 30
Et bientôt - ou déjà - quelque part - où ? - sur le web

 

w.w.w.and www
Ou encore VVV
Veni vedi vici

À découvrir aussi

Leçon de l'hiver

  • Fiction
Les réactions excédées de certains voyageurs confrontés aux dysfonctionnements qu'ont connus les transports en ce rude hiver sont représentatives d'un dérèglement profond de l'esprit humain. Ils me fo...

Muses - « Barbara »

  • Fiction
CarambaBarbara. Foire du Livre de Bruxelles 2014. Je suis à l’agonie à ma table de dédicaces devant une pile gigantesque de mon dernier roman, pile qui ne diminue pas d’un iota.  Et à mes côtés, deux ...

Muses - L’être Cosmique n’est pas une boulangère

  • Fiction
Si elle était partie une heure plus tôt ou plus tard, si quelqu’un l’avait retenue, s’il avait plu, si le téléphone avait sonné, si elle avait raté la dernière marche, trébuché sur le trottoir ou s’ét...