Plan d'aplatissement

Publié le  29.04.2010

                                                                     Le plan d'aplatissement des sans emplois

 

Vu que nous avons maintenant un peu plus de recul pour évaluer les actions mises en place par le gouvernement et considérant les résultats obtenus ces dernières années, nous devons nous rendre à l'évidence : le Plan d'Accompagnement des chômeurs était une vaste erreur stratégique, une perte d'énergie pour nos fonctionnaires dévoués.

Après nous être concertés, et après avoir retourné le problème sous toutes ses coutures, nous avons décidé de réviser notre copie et nous lançons un nouveau décret qui entrera en vigueur à partir du mois prochain.

Dès le premier mai, le plan d'accompagnement des chômeurs ne sera plus d'application et cèdera sa place au Plan d'aplatissement des sans emploi.

 

Article 1er : Vu la loi spéciale du 8  l'article 007bis, § 1er et § 2, 1° et 5°, inséré par la loi spéciale du 16 juillet 2007, et 92bis, § 1er, inséré par la loi spéciale du 8 août 2009 et considérant la loi spéciale du 16 juillet 2008,tous les inactifs seront passés par le fer réglementaire, position « coton-lin ». Nos techniciens de la surface devront venir à bout des mauvais plis les plus récalcitrants et des étoffes les plus dures.

 

Article 2ème : Considérant les priorités de la Conférence de Rio (Agenda 21) et l'ensemble des conventions internationales et directives européennes auxquelles la Belgique doit se conformer et qui ont un rapport avec la problématique du développement durable, ces nuisibles seront ensuite rangés dans de beaux classeurs en papier recyclé et conditionnés sous vide pour les expédier dans l'heure vers l'une de ces régions désertiques où les actifs que nous sommes ne risqueront plus d'être contaminés par leurs ondes oisives.
 

Article 3ème : Sur la proposition de l'assemblée de la Patemouille des Castars, au sens du présent arrêté, nous veillerons à ce que ce chiffonnage grandissant ne puisse plus froisser le reste de la population et nous ordonnons d'aplatir et d'amidonner tout ce qui s'assimile de près ou de loin à un relâchement de tissu, à un baillement.

 

Article dernier : Ne laissons plus personne croire à la manne céleste et au ravaudage social.

À découvrir aussi

Imaginaires

  • Fiction
Une amie Facebook a publié : « pense qu'il est grand temps de faire advenir collectivement de nouveaux imaginaires sociaux . »   Ça m'a fait rêver. Et penser, entre deux choses. Qu'est-ce qui nous pou...

À quatre mains.

  • Fiction
Ecrire, mettre au monde un texte. Ecrire, elle le fait seule dans son coin, c’est déjà dit. Mais aussi et surtout, elle le fait avec d’autres. Et là on sort du cliché, fondé, de l’écriture solitaire, ...

Un séjour à Anvers #6 : Doel

  • Fiction
Doel croyais-je signifie douleur à Doel j'ai cueilli une rose dans un jardin abandonné comme l'était la maison comme le sont toutes les maisons de Doel « il faut sauver cette rose » ai-je dit en remon...

L’épée du roi et l’électricien

  • Fiction
Vrai-faux conte Il était une fois un roi qui avait deux pays. Un petit pays où les hommes, les femmes, les enfants et, le roi lui-même, avaient la peau claire, et un très grand pays, très éloigné du ...