KAZARKEN (En creusant)

Suivant d'antiques pratiques anatoliennes, une femme d'origine turque, guidée par la figure mythologique du centaure Chiron, retraverse des fragments de mémoire, personnelle ou collective.

Elle voyage ainsi librement entre les ruines d'un hôpital antique et les rues d'un village perché dans la montagne au-dessus de l’Euphrate.

Le temps et l'espace se disloquent, ouvrant des passages entre différents mondes.

ENSEMBLE !

Réalisé dans le prolongement de l'exposition "Energie, les nouveaux rêves" au PASS (Parc d'aventures scientifiques), Ensemble ! est un film résolument positif, qui donne à voir une mosaïque d'initiatives innovantes, créatives et durables, loin du fatalisme ambiant.

À la suite de Rob Hopkins, initiateur du mouvement "villes en transition", des citoyens, des entrepreneurs, des penseurs présentent leur façon de voir l'avenir de la planète, mais aussi leurs efforts concrets pour parvenir collectivement à vivre autrement, et mieux.

BEN / O (moi/lui)

Esmeray : artiste, transsexuelle, kurde, militante féministe, vit aujourd'hui en Turquie. On l'a d'abord filmée déambulant dans la nuit d'Istanbul, son territoire.

Puis on lui a demandé de se remettre brièvement dans la peau, ou au moins dans le costume, de l'homme qu'elle a cessé d'être depuis vingt ans.

Ainsi travesti(e), elle a repris les mêmes trajets.

Les deux images sont présentées simultanément. Le film devient comme une expérience d'auto-filature.

Le split screen comme exploration de la split personality ?

Et si on se passait de patrons?

Se passer de patrons, c'est possible, en Belgique, et des travailleurs l'ont prouvé, notamment au Balai Libéré, entreprise de nettoyage de l'université de Louvain-la-Neuve (photo), aux Sablières de Wauthier-Braine et à la coopérative des Textiles d'Ere (Tournai), filature qui a fonctionné en coopérative pendant près de 30 ans. C'est surtout sur cette troisième expérience qu'est centré le film. Les travailleuses (90 % du personnel est composé de femmes), dont les souvenirs ont été ravivés par une vidéo tournée à l'époque, racontent l'occupation de leur usine.

A l'ombre des buildings en fleurs

Tous les téléspectateurs européens connaissent l'image-symbole des Communautés Européennes à Bruxelles : la croix du bâtiment du Berlaymont, mais ignorent généralement que, dans les années '70 et '80, des locataires expulsés ont refusé de voir leur quartier transformé en dalles de béton et se sont battus pour que leurs maisons ne soient pas démolies pour faire place à de nouvelles extensions. Ils ont ainsi sauvé trois îlots d'habitations.