3-  Pointes

Publié le  29.04.2011

Il n'est pas rare que l'on nous demande, à nous les écrivains, quel est notre outil de travail. Pour ma part, j'ai souvent envie de répondre que j'écris avec les pieds…

3-  Pointes

Se servir de ses pieds peut demander un apprentissage sévère. Se servir des mots aussi. Au début, enfiler ses chaussons de danse n'est pas une sinécure. Il faut coudre les rubans, casser les semelles, apprendre à nouer les lacets à la cheville. Bien sûr, on a été prévenue : la danse est un art exigeant et il faudra souffrir. Soit, on souffrira, et avec joie. Nous a-t-on prévenus que l'écriture serait un exercice exigeant ? Parfois oui, parfois non, on aura tout entendu sur le sujet. Enfin, tout et son contraire. Rien d'intéressant, en somme, et il n'y a pas de professeur. Les chaussons sont attachés, les corps échauffés, les cinq positions répétées. Le mouvement des pieds doit être extrêmement précis. D'ailleurs, chaque pas porte un nom bien particulier. On saute. « En rythme, écoutez la musique », répète le répétiteur. J'écoute la musique oui, je l'écoute encore. Même quand il fait grand silence dans mon bureau. Là, une virgule ; là, un point virgule. Des points de suspension. La phrase doit virevolter, sinuer, parfois s'alanguir, parfois se raidir. Elle doit obéir. Elle doit se plier à ce que je veux. Sinon, pourquoi aurais-je appris à danser ? La plupart du temps, il faut donc de l'échauffement. Une sensation d'heures perdues. De difficultés sans cesse retrouvées. Et parfois, le tempo est le bon. D'emblée. Une, et deux, et trois, musique, les doigts cliquètent sur le clavier comme de toutes petites ballerines, tic, tic, comme jadis le bout dur du chausson sur le plancher de la scène, en rythme, c'est cela surtout : si le rythme est construit, le texte a quelque chance de ne pas manquer d'élégance. 

À découvrir aussi

Le Pape, Zwarte Piet et le Roi

  • Fiction
Ces derniers temps, j'ai appris à me méfier des vieux gentils, surtout ceux qui portent une longue robe. Ils écoutent vos confidences, secouent la tête avec compassion, vous comprennent et vous aiment...

Deux petites réflexions sur la démocratie

  • Fiction
Notre européenne Belgique, qui s'offre le luxe de vivre sans gouvernement depuis plus d'une année (remercions les nationalistes de tous bords), présente aujourd'hui une croissance supérieure à celles ...

« Une Chambre à soi » sous le soleil – Le billet du comité

  • Fiction
Illustration: couverture de l’édition originale d’ "Une chambre à soi" de Virginia Woolf Myriam Saduis est metteuse en scène et autrice. Membre du comité belge de la SACD, elle fait partie de la délég...

Muses à Anima - Margot Reumont

  • Fiction
Bela vous a invités à devenir MUSES à ANIMA pour y inspirer trois jeunes auteurs…! Margot REUMONT a été inspirée par Katia.