Se Disperser

Publié le  11.04.2014

Une idée naît. Un matériau vient. Une feuille tombe. Un vélo passe. La radio éructe quelque chose d'insolite.
Un visage croisé nous éveille. Une situation vécue interpelle. Un matériau vient. Une idée naît.
Comment choisir ?
Comment choisir parmi cette profusion d'éléments de réel qui s'adressent à nous ?
Au départ, on sent plus qu'on ne sait. Mais ça ne suffit pas. Il va falloir accepter l'errance, les fausses pistes.
Et tout d'abord, soi-même, être dispersé.
Souvent, on voudrait être actif, utiliser, produire, faire des plans avec tous ces matériaux auxquels on est poreux. Mais rien, impossible. Il faut encore organiser leur rencontre. Et cela, seul le temps à travers nous peut le faire.
Donc, douloureusement, accepter la dispersion. Car on est jamais là où il faut, on ne fait jamais ce que l'on devrait faire. On voyage quand il faudrait travailler. On écrit quand il faudrait se documenter. On rêve quand il faudrait lire.
Puis un jour, malgré tout, des bribes s'accumulent, ça et là. On y revient, on y est porté. Un tri s'opère qui n'est guidé ni par la raison, ni par la science. Un tri porté par le doute.
Pourquoi choisir ?
Pourquoi choisir parmi cette profusion d'éléments de réel qui s'adressent à nous ?
On regarde les matériaux dans les yeux. On en abandonne certains. Les autres, on est prêt à les affronter. On s'engouffre dans un combat corps à corps qui consistera à les faire tenir tous ensemble. À leur donner forme.
Pour cela, au final, on se ramasse. On recroqueville l'énergie auparavant déployée tous azimuts, à gauche à droite. On rappelle le large et lourd filet de pêche qu'est notre sensibilité. Et l'on écrit.

À découvrir aussi

Muses de Bela - Ludovic Flamant

  • Fiction
Au départ, il y a l’envie de provoquer la rencontre. De voir comment les pratiques se répondent, ricochent, ou pas, font des grands écarts. Pendant l'édition 2015 de la Foire du Livre, nous invitions ...

Ballade du petit skieur

  • Fiction
Le corps bien au chaud Blotti contre la portière Avec Papa avec Maman aux sports d'hiver Tous excités on descendait Sur la route noire de monde Sur la route où la tempête hurlait Papa bravache et empr...
  • Écrit
femme appuyée sur un arbre

Strip #2 : Morgane Somville

  • Fiction
Pour le Belazine de la rentrée, l'autrice de BD Morgane Somville a dessiné un strip sur sa volonté de devenir propriétaire d'un bien immobilier dans le contexte actuel où les inondations et incendies font rage.

C'est très bien mais... (de retour du Bronks)

  • Fiction
Il y a des années, quand il m'arrivait d'aller au théâtre avec des théâtreux (alors que je n'en étais pas encore un moi-même), une phrase parmi toutes avait le don de m'irriter à la sortie.   « C'est...