La lecture chez Christine Aventin, Marie Colot et Emmanuelle Pirotte

Publié le  23.04.2021

Ce vendredi 23 avril est la journée mondiale du livre et du droit d'auteur. À cette occasion, Bela et Objectif plumes se sont associés pour interroger des auteurs sur leurs habitudes de lecture, leurs coups de cœur et la place que cette activité occupe dans leurs vies dédiées à la création.

À l’honneur : trois autrices, qui opèrent dans des champs très différents de la littérature. Christine Aventin écrit principalement des essais et des récits. Son dernier titre, un essai consacré à Fifi Brindacier, est intitulé FeminiSpunk. Marie Colot est autrice en littérature de jeunesse. Son roman Jusqu’ici tout va bien (chez Alice jeunesse) a remporté en 2020 le Prix Première Victor du livre jeunesse. Et enfin la romancière Emmanuelle Pirotte vient de publier Rompre les digues et a notamment reçu le Prix des lycéens de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour Today we live.

Et vous, vous êtes plutôt lecture au soleil (comme Christine Aventin), au coin du feu (comme Marie Colot) ou enveloppé dans une douce couverture (comme Emmanuelle Pirotte) ?

À découvrir aussi

Métiers du spectacle vivant : Frédéric Dussenne - Metteur en Scène

  • Interview
La sacoche a côté de la chaise, le panaché sur la table, les larsens des cigales: rencontre sur l’ouvert et le très vivant, avec Frédéric Dussenne, le 25 juillet, dans le jardin suspendu du théâtre de...
  • Son
femme avec cheveux longs noirs

Podcast Alinéas #2 : Céline Delbecq

  • Interview
Le temps d'une conversation intime d'une vingtaine de minutes au téléphone, Céline Delbecq se confie à Aurore Engelen sur l’espace mental mais aussi logistique que l’écriture prend dans sa vie d'autrice.
  • Audiovisuel
portrait de Roch Tran en pleine nature avec une paire de lunettes sur la tête

Roch Tran : « On a gagné en qualité en termes de modération et de préparation »

  • Interview
Roch Tran parle de la nouvelle forme virtuelle de l’opération Cinéastes en classe mise en place par le Centre audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Écrit
Portrait de Marie Noble dans une boulangerie

Marie Noble : « Je crois qu'un festival littéraire doit être une constellation d'intimes »

  • Interview
Marie Noble, commissaire générale de la Foire du Livre de Bruxelles, parle de sa conception d’un festival littéraire durant cette période post-coronavirus.