Marie Noble : « Je crois qu'un festival littéraire doit être une constellation d'intimes »

Publié le  15.05.2020

Quel est le rôle d'un salon du livre aujourd’hui ?

Pendant une dizaine de minutes, la commissaire générale de la Foire du Livre de Bruxelles Marie Noble répond aux questions de Bela afin de faire connaître son métier auprès des créateurs et créatrices et de favoriser les synergies. L’objectif de cet entretien est également d’expliquer quelles sont les réflexions en cours au sein de la structure pour faire face à la crise du Covid-19. Une manière de pousser un coup de gueule, d’appeler à agir, d’inspirer.

Dans cette interview, on parle notamment de TGV, de management de confiance, d'atelier de positionnement, de passerelles, de transversalité, de cabane, etc. 

Marie Noble : la Foire du Livre de Bruxelles, un événement créateur de liens

À découvrir aussi

  • Écrit
photo femme en noir et blanc avec des cheveux longs noirs et de fossettes

Myriam Dahman, autrice jeunesse engagée

  • Chronique
En ne se refusant aucun sujet, mot compliqué ou format, l'autrice Myriam Duhman déconstruit certaines idées reçues à l'encontre du jeune public soi-disant conditionné à lire des histoires légères et sexistes. Voici son portrait.
  • Spectacle vivant
portrait de Benoit De Wael

Benoît De Wael : "Il est urgent de voir le résultat d’une certaine remise en question"

  • Interview
Benoit De Wael, coordinateur du Festival Park Poetik, témoigne de sa participation au groupe des 52 lancé par la ministre Bénédicte Linard pour réfléchir à des politiques culturelles qui tirent des leçons de la crise sanitaire.
  • Son
portrait d'un jeune homme en noir et blanc

Colin Horenbeek, féministe, géopolitologue et podcasteur

  • Chronique
Avec la série documentaire "La plume et le pavé" sur la place des écrivaines dans la ville de Bruxelles, le géopolitologue Colin Horenbeek fait une entrée remarquée dans le monde du podcast. Voici son portrait.

Pourquoi faire péniblement aujourd’hui ce qu’on peut aisément remettre à demain?

  • Fiction
10h04. Je m’installe à ma table de travail, fraîche, reposée, réjouie par la journée en perspective: pas de contraintes, pas de rendez-vous, pas d’obligations, pas de distraction en prévision. Dehors,...