Caroline Logiou

  • Écrit / Spectacle vivant

Biographie

Depuis 2009, année où elle crée la compagnie Nu, Caroline Logiou mène en parallèle une activité de metteure en scène et d’autrice tout en assistant d’autres compagnies autour de différentes productions (Amerika de Claude Schmitz, Les Marchands de Joël Pommerat, Un cratère à cordes de Marcel Moreau mis en scène par Didier Poiteaux).

Son travail de metteure en scène l’attire vers des auteurs contemporains à l’écriture exigeante et sybilline : Thomas l’Obscur, 1er Chap. de Maurice Blanchot, Hiver de Jon Fosse (Les Tanneurs, 2009, Bruxelles) ainsi que les textes de Didier-Georges Gabily à deux reprises, en 2007, avec Harangue Berceuse et en 2015 avec Enfonçures, 5 rêves de théâtre en temps de guerre (La Balsamine, Bruxelles).

Elle a écrit jusqu’à présent huit pièces pour le théâtre : Gris Balte (éd. Nuit myrtide), L’espace d’un instant, Jour blanc (éd. Nuit myrtide), Devant les yeux, Y est une voyelle (éd. Dramedition, mis en onde par RFI), Les bras engourdis (éd. Lansman), Image fantôme (éd. Dramedition). Suite au 1er confinement, elle a répondu à la commande d’écriture du Centre des écritures dramatiques-Wallonie Bruxelles et de Pierre de Lune avec Le ciel est toujours bleu.

2020

  • Écrit – Littérature générale
  • Écrit – Littérature générale

Prix

2021

Résidence d’écriture Le Boson

pour Il est possible que je pleure

2020

2018

Belazine