Allégorie d’un vendredi du monde d’après : BD d'anticipation de Morgane Somville

Publié le  29.01.2021

L'année dernière, si on nous avait demandé ce que l'on souhaitait inscrire sur nos cartes de vœux, aurions-nous vivement espéré un seul instant retrouver notre liberté - jusque-là jamais remise en question - de voir en toute sécurité nos proches, notre famille, nos collègues, nos voisins autour d'un repas ou d'un verre, lors d'un spectacle, d'un festival ou d'un quelconque événement ? 

Autrice de bande dessinée puisant son inspiration dans son quotidien à travers le prisme particulier de son vécu de femme, Morgane Somville signe pour Bela une courte BD sur sa vision de 2021. Elle ne manque pas d'y questionner notre "vie d'avant" en pointant avec humour et tendresse l'absurdité de certains de nos comportements sociaux. 

dessin de copines qui s'échange des textos
© planche 1
dessin de copines en train de se préparer pour une fête
© planche 2
dessin de copines en train de discuter en terrasse
© planche 3
dessin de copines en train de se prendre la tête en terrasse
© planche 4

À découvrir aussi

Muses - « La flèche »

  • Fiction
Dans le fauteuil rouge, pendant que l’ombre s’étend, elle a penché son visage en arrière. Il n’y a aucune trace de peur dans son regard, juste le cercle étroit du souvenir ; une simple flèche y est fi...

Les rats

  • Fiction
Au premier rat, la mère de Jonathan s'était réfugiée sur les hauteurs d'une chaise bancale. Au deuxième rat, elle avait grimpé sur la table de la cuisine, un couteau de boucher à la main. Quand la mèr...

Le sexe des anges

  • Fiction
Certains mots, dans la bouche d'une femme, résonnent autrement. C'est regrettable, mais c'est comme ça, ma chérie - m'avait dit ma mère. Et c'est ainsi que, pour trois malheureuses scènes de sexe, mon...

Enveloppement

  • Fiction
En conversation avec Myriam Le Basque, à Marseille. Où vous voyez que je ne finis pas toujours mes phrases. Où il s’agissait de prendre la parole et d’envelopper de voix un propos, de faire corps. Par...