Ca commence mal... (Papperlapapp)

Publié le  08.07.2010

Il y a des publics indifférents et il y a des publics bienveillants .

Il y a des publics enthousiastes et il y a des publics odieux.

Le public dont je faisais partie hier soir dans la Cour d'honneur du Palais des Papes a battu tous les records dans cette dernière catégorie.

Face au « Papperlapapp » de Christoph Marthaler et Anna Viebrok, objet scénique, sonore et pictural exploitant au maximum la géographie et l'histoire du lieu mythique, le public avignonnais s'est montré d'une grossièreté, d'un manque d'intérêt et d'un manque de curiosité qui confinent à la stupidité. Durant les 2h30 de spectacle, commentaires désobligeants prononcés à voix haute, semelles qui claquent et blagues minables ont fusé sans discontinuer, coupant de la représentation les spectateurs désireux d'y assister avec attention. Honte d'être assis dans ces rangées. Honte d'être assimilé à cette paresse intellectuelle inouïe.

Je suis incapable de parler du travail de Christoph Marthaler : je n'ai pas eu accès à sa proposition.

À découvrir aussi

Rome. Encore et toujours

  • Fiction
Rome. Pourquoi sa rencontre constitue-t-elle chaque fois, non pas une surprise mais un perpétuel renouvellement d'un bonheur, un bonheur que l'on ne retrouve dans presque aucune autre ville ? Immersio...

C'est un escargot

  • Fiction
Avant toute chose, il y avait le chaos. Une masse composée de tous les contraires. Et après la séparation des éléments, l'homme naquit !   Des êtres humains se croisent, se rencontrent, se regardent o...

Un séjour à Anvers #4 : Antiek

  • Fiction
C'est une petite boîte en verre cerclée de plomb dans la pâte des éclats verts et roses, comment fait-on pour être aussi lisse dehors rugueux dedans et certainement fragile encore Un vieux et une viei...

Cette vie d'écrivain 3: Les muses financières

  • Fiction
Cette vie d’écrivain #3:   Les muses financières   L’argent est un fleuve au débit extrêmement variable. Dans votre cas il est alimenté, non par de fortes précipitations, mais par un robinet qui débit...