Lucille Calmel - Billet #2

Publié le  27.09.2013

À découvrir aussi

Désordres du geste

  • Fiction
Et il me reste alors à restituer toute cette parole accumulée le long des chemins et dans l'eau des rivières. En faire des chapelets de mots qui portent et se rapprochent près tout près très près de c...

Pourquoi faire péniblement aujourd’hui ce qu’on peut aisément remettre à demain?

  • Fiction
10h04. Je m’installe à ma table de travail, fraîche, reposée, réjouie par la journée en perspective: pas de contraintes, pas de rendez-vous, pas d’obligations, pas de distraction en prévision. Dehors,...

Ça a débuté comme ça

  • Fiction
1. Ah ! L’angoisse de la page blanche !