Magie bleue

Publié le  27.02.2013

A droite, Est-Est, une icône PDF, facture pour une lecture, attend d'être complétée avant renvoi à l'expéditeur. A la verticale, l'ADSLTime manager, le bloc notes pour attraper au vol les idées passagères flirtant avec les corvées ménagères, sous l'icône du disque dur, lun.09:58. Sur un double clic les dossiers s'alignent, où reposent classés, nommés, numérotés, anciens et nouveaux projets, recelant d'autres dossiers et notes, versions provisoires et définitives verrouillées, brouillons, bribes de sujets. Trésors patiemment amassés, conservés dans les mille et une nuits de la machine. Sur un clic le génie de la lampe apparaît dans toute sa puissance mais la marine ne se laisse pas bouleverser et ordonne au captif d'obéir à ses quatre mignonnes volontés. Nord-Ouest, une pomme un peu croquée, majordome de serviteurs alignés : possible connexion, calendrier navigateur, poste, poubelle et détective privé derrière la loupe de Sherlock Holmes. Le fidèle le plus chéri, le plus sollicité, c'est le traitement de texte et ses polices à rendre jaloux les initiés. Corps, style, couleur, correcteur qu'on joue à gouverner en despote éclairée pendant des heures sur fond d'écran choisi que le génie a daigné déployer devant vous pour le plaisir des yeux comme un tapis propice à toutes les ivres envolées.

Celui-ci est bleu, bleu Klein, bleu Kandinsky, bleu Matisse, bleu d'abysse ou de stratosphère, bleu à s'envoler ou à sombrer infiniment dans l'outremer. A bâbord des vagues de caractères blancs en marée régulière. A tribord du bleu reine en grand large et au méridien, des vedettes alignées en lettres grises, en parallèle à la flottille des corsaires, vauriens, catamarans. En plein centre la plate-forme porte-avions, les hydravions de reconnaissance et longitudinalement les astres luminaires, étoile, lune et soleil de mes jours et de mes nuits posés sur un triangle équilatéral. En haut de la pyramide sur grand fond lapis-lazuli, une autre flotte parée à plonger au Sud vers une septième couverture encore limbique de la collection Hypokritès et un nouveau volume à mettre en page. Couleur enneigée dans les dégradés de gris, rose et bleu layette jusqu'au blanc fatal inaugural, annulant les flammes pourpre, écarlate, noir et or flamencas d'un Bol à punch partagé en atelier d'écriture à Noël en partance vers un septième voyage éditorial à soumettre au sultan commandeur et à son illustre graphiste avec la précieuse collaboration du fabuleux prisonnier de la lampe magique.

À découvrir aussi

Se dérober

  • Fiction
Écrire sur un spectacle qui existe et tourne depuis deux ans, que beaucoup de spectateurs ont vu, auquel on n'a pas compris grand chose, auquel on n'a pas été très sensible, voilà un exercice pérille...

Imaginaires

  • Fiction
Une amie Facebook a publié : « pense qu'il est grand temps de faire advenir collectivement de nouveaux imaginaires sociaux . »   Ça m'a fait rêver. Et penser, entre deux choses. Qu'est-ce qui nous pou...

Une maman louve

  • Fiction
Elle a la robe de cotonnade trop large, le décolleté qui baille en toute indiscretion sur des seins lourds de plusieurs années de lactation. Elle a quelque chose en elle d'une mère qui a les enfants ...