Récolter : BD de Bihua Yang

Publié le  09.06.2021

Dans Le Petit Robert, « récolter » signifie au propre « collecter les produits de la terre » et au figuré « gagner quelque chose à la suite d'une quête ou d'une recherche ». Comment la littérature, la peinture, le cinéma, etc. s’emparent de ce verbe transitif ? Comment les artistes s’approprient ce mot pour semer certaines idées dans l'esprit de leur public et en cueillir les fruits ? 

Ces questions ont dicté le choix des contenus publiés dans la newsletter de Voix De Femmes qui, chaque mois, se prête à un exercice de curation autour d’un mot-clé particulier. Leur sélection du mois de juin autour du terme « récolter » (à découvrir ici) : 8 créatrices qui les troublent, les émeuvent, les bousculent, les amusent et, cette fois, les invitent à magnifier leurs épis. 

Dans le cadre d’une collaboration exceptionnelle avec Voix De Femmes, une BD autour de ce thème précis a été expressément commandée par Bela pour venir enrichir la sélection mensuelle de femmes artistes. Pour l’occasion, c’est Bihua Yang qui récolte ce qu’il lui plaît !

peinture du toit d'une maison et d'oiseaux dans des arbes
© planche 1
peinture d'une ferme et de chevaux qui broutent
© planche 2
peinture d'une voiture qui roule et d'un rétroviseur
© planche 3
peinture d'hommes qui cueillent des fruits
© planche 4

À découvrir aussi

Un séjour à Anvers #3 : "Torenbeklimming"

  • Fiction
L'été est propice aux attractions touristiques il en est cependant qui font appel à des talents que je n'ai pas "Beklim de toren van de Kathedraal. Voor mensen met een goede fysieke conditie en geen h...

Sonotone

  • Fiction
Ressortant de l'Avenue Henri Jaspar reprenant la rue de la Linière la paroi presque tombée je foule champ de coton débouclant vertigineux le sésame de l'ouvre toi ne sachant plus poser pied droit avan...

LES GARDIENS DU SEUIL

  • Fiction
Il y a quelques jours, je me trouve en plein désarroi ; je raconte à mon ami T. une remarque désagréable qu’on m’a faite à propos d’un spectacle que je suis en train d’écrire : à peine ...