Interview culte de Marie Enthoven

Publié le  19.11.2020

En novembre 2020, la série Invisible sera diffusée sur La Une (RTBF). Créée par Marie Enthoven, la série fantastique imagine une épidémie rendant certaines personnes invisibles. Une façon de parler des défis et de la cécité de notre société.

À l'occasion de cette diffusion sur le petit écran, elle répond aux 10 questions de l'interview culte de Bela. On y découvre notamment sa passion pour Lost Frequencies, son intérêt pour la reine Daenerys Targaryen dans Game of Thrones, son amour pour Le Dîner de cons, et ses autres coups de foudre du moment. De ses films à son œuvre d'art préférée, plongez dans l'univers culturel de cette grande scénariste.

Marie Enthoven à moitié assise sur une chaise haute
© Harry Fayt

Quel est le film qui a changé votre vie ?

Quand j’étais adolescente, mes parents sont partis vivre en Afrique et j’ai de mon côté continué à vivre en Belgique dans leur maison mais seule. Pour fuir la solitude de cette époque, j’ai alors trouvé refuge dans des relations amoureuses, mais qui devenaient à tous les coups très houleuses. En quête de réponses, de référents, de guide, c’est une série de films d’amour qui m’ont aidé à sortir de mes tourments : Le Dernier Tango à Paris de Bernardo Bertolucci, The Age of Innocence de Martin Scorsese, Bridges over Madison County de Clint Eastwood, In the Mood for Love de Wong Kar-Wai, Open hearts de Susanne Bier and Revolutionary road de Sam Mendes.

Quel.elle est l’acteur ou l’actrice qui vous a marquée ?

Myriem Akheddiou. C’est ma nouvelle idole. Elle est l’héroine dans Invisible, la série que j’ai écrite et je la trouve formidable. En écriture, c’est surtout la sincérité qui me guide quand il s’agit de développer des scènes. Et quand je sens la sincérité avec laquelle Myriem incarne les scènes, mon cœur gonfle, je suis très émue et très reconnaissante.

Quel film vous a donné envie de devenir scénariste ?

Classes vertes d'Alexis Van Stratum. C’est un très beau court métrage. Alexis est mon ami et à l’époque je « kotais » avec lui. Il m’a demandé si je voulais l’aider à écrire ce film avec lui. Jusqu’à ce jour-là, j’écrivais de manière tout aussi compulsive qu’aujourd’hui mais uniquement sous la forme de journaux intimes et donc uniquement pour moi. Classes vertes fut ma première expérience d’écriture que j’ai partagée avec un public grâce à la très belle mise en scène d’Alexis. Le plaisir du partage a été déterminant pour moi. Depuis, j’ai enfin pu arrêter d’écrire mes journaux intimes pour les remplacer par des scénarios.

Quel rôle fantasmez-vous de jouer au cinéma ?

Je dois avouer que je ne se serais pas contre l’idée de jouer la reine Daenerys Targaryen dans Game of Thrones. Rien que ça ! ;-) Je n'ai jamais aimé me déplacer en voiture et là, pour le coup, je pourrais me déplacer sur mes dragons. Déjà juste pour ça, ça me plaît. Puis c’est écologique aussi. Après je ne crache pas non plus sur le fait que je serais la reine du monde… ;-)

Quel est votre livre culte ?

Lire un roman au soleil dans une belle nature fait partie de ces images mentales qui définissent le bonheur pour moi. Et pourtant… J’ai lu très peu de roman dans ma vie. J’ai néanmoins le souvenir du roman Da Vinci Code qui m’a sauvée de mes angoisses de mort lors de mon voyage au Rajasthan. On faisait le voyage avec un Indien très sympa qui nous conduisait avec sa voiture. Sauf que, dans sa voiture, c’était comme entrer dans un jeu vidéo où, à chaque coin de rue, il s’agissait d’éviter le clash. Et pour moi il fallait que quelque chose de plus captivant encore me détourne l’attention pour éviter la crise cardiaque. Ça a été le cas du Da Vinci Code. Hyper prenant. J’ai dévoré.

Quel est votre groupe de musique préféré ?

Pour le moment c’est Lost Frequencies qui m’accompagne partout en voiture ou sur mon vélo. Le jeune bruxellois Felix de Laet me ramène vers la période de ma vie où j’ai beaucoup voyagé en fonction des rave parties aux quatre coins du monde, sur des plages face à l’océan jusqu’au soleil levant ou encore dans les jungles tropicales de certaines îles…

Quelle chanson écoutez-vous en boucle en ce moment ?

Avec mes filles et mon mari, on se prend quasi tous les jours un moment pour danser et lacher les tensions de la journée. Pour le moment le morceau qu’on fait passer en boucle c’est « 7 days and one week » de BBE. Ce morceau a déjà 20 ans mais il est toujours aussi dément !

Quelle est votre œuvre d’art culte ?

« The Artist is present » de Marina Abramović. Je suis entièrement, totalement et complétement fan. Pendant trois mois, l’artiste Marina en personne est assise sur une chaise du musée. La performance se résume par le fait qu’elle regarde droit dans les yeux les visiteurs qui viennent tour à tour s’asseoir en face d’elle pendant un temps assez long pour qu’il se passe quelque chose. Depuis mon enfance, j’ai toujours gardé un grand besoin qu’on me regarde dans les yeux et idéalement dans les moments de silence. Une rencontre sans ça me laisse toujours insatisfaite, comme si je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer la personne vraiment. La performance de Marina me parle donc très fort car elle raconte par un échange de regard : deux êtres et plus rien d’autre.

Quelle est votre pièce de théâtre culte ?

Le Dîner de cons. Je sais, tout le monde a vu le film, mais moi j’ai découvert ça au théâtre et j’ai été époustouflée par la répartie des dialogues, la mécanique du récit bien ficelée, les jeux de mots qui entraînent des quiproquos hilarants. Je n’ai pas eu le temps de comprendre ce qui m’arrivait ce soir-là, tellement j’ai ri en permanence. Ce genre d’expérience me rappelle à quel point raconter des histoires trouve son sens dans le partage des émotions. Faire rire reste pour moi l’art le plus sublime.

Quelle série recommanderiez-vous de voir en ce moment ?

Je ne suis pas toujours au courant des dernières séries sorties. J'en regarde plutôt en fonction de mes envies et besoins selon ce que j’écris. Ces dernières années, les séries qui m’ont le plus marquée en termes de qualité sont : The Night OfLa Servante écarlate​FleabagFargo et Mindhunter.