Strip #1 : Léa Jarrin

Publié le  20.09.2022

À quoi ressemble la bande dessinée belge qui réfléchit en s’amusant ? Réponse en images avec Léa Jarrin. Pour Bela, elle a accepté de réaliser un strip, en 4 cases, impertinent et humoristique. Le thème : liberté totale du moment qu’elle proposait un contenu nourri par l’actualité, son quotidien ou le calendrier culturel. L’intention : promouvoir la BD innovante et donner la parole à des jeunes illustrateurs et illustratrices à propos de la manière dont iels ont envie d’habiter le monde.

Le résultat : un strip sur Salam, le documentaire de l'ancienne rappeuse française Mélanie Georgiades. Pour Léa qui a grandi dans les années 2000, Diam's a été une figure très importante dans sa construction. Elle lui a appris à ne pas se laisser faire, à s'aider entre filles et à emmerder le Front National. Lorsque Léa a su qu'elle sortait un documentaire sur sa « reconstruction », ce fut un événement pour elle. À la vue des nombreuses critiques qui qualifient ce film de « niais », il lui a paru important de rappeler que, dans le contexte actuel d'islamophobie ambiante et de souffrance mental généralisé, ce film est plus qu'essentiel.

strip de 4 cases
© strip de Léa Jarrin

À découvrir aussi

L’art, c’est le vol

  • Fiction
Quand on parle « d’inspiration », on peut imaginer une sorte de souffle divin émanant tout droit de la voie lactée qui vient vous visiter dans votre sommeil et vous anime dès le réveil d’une surprenan...

Mais quelle page blanche ?

  • Fiction
Il est courant d’associer le mythe de l’écrivain à la malédiction de la page blanche. En tant que scénariste, on me demande souvent d’où viennent mes idées et si je ne suis jamais en manque d’inspirat...

Muses - "Le déménagement"

  • Fiction
On liquide, on vend, on jette, on élimine ! On débarrasse ! On fait place nette ! Me voilà seule, tous comptes soldés, dans le studio vide. Du passé, il ne me reste absolument rien d’autre que ce que ...

Tombola natale: entre deux langues

  • Fiction
Dès l'enfance, il m'apparut que pour réussir à entrer dans le monde, pouvoir y habiter, il me fallait des mots de passe, des sésames. Avant même que je les choisisse, les livres, la musique et le dess...